top of page

39: Cymbalaria,

 

également connue sous le nom de "Cymbalaire des murs" ou "Ruine-de-Rome", est une plante vivace rampante de la famille des Scrophulariacées. Elle est appréciée pour ses petites fleurs délicates et sa capacité à s'accrocher aux murs et aux rochers.

Besoin en eau, lumière et terre :

  • Eau : La Cymbalaria préfère un sol légèrement humide mais bien drainé. Elle a besoin d'un arrosage régulier, surtout pendant les périodes chaudes et sèches.

  • Lumière : Elle pousse mieux à l'ombre partielle ou à l'ombre complète, ce qui en fait une plante idéale pour les zones ombragées du jardin.

  • Terre : Elle s'adapte à différents types de sols, mais elle prospère généralement dans un sol fertile, frais et légèrement acide.

Origine et culture : La Cymbalaria est originaire d'Europe méridionale et centrale, mais elle s'est naturalisée dans de nombreuses autres régions du monde. Elle est souvent cultivée comme plante ornementale pour couvrir les murs, les rocailles et les endroits difficiles d'accès dans les jardins. En raison de sa nature rampante, elle est également utilisée pour stabiliser les talus et les pentes.

Culture en intérieur ou extérieur dans les régions où il gèle en hiver : La Cymbalaria est généralement cultivée en extérieur dans les régions où les températures hivernales sont douces. Elle est résistante au gel léger, mais dans les climats où les hivers sont rigoureux, la plante peut souffrir des gelées intenses. Dans ces régions, elle peut être cultivée en intérieur dans des pots suspendus ou des jardinières, où elle continuera à prospérer pendant les mois d'hiver et pourra être déplacée à l'extérieur au printemps.

Anecdote peu connue : Une anecdote peu connue sur la Cymbalaria concerne son nom commun "Ruine-de-Rome". Ce nom provient de sa capacité à pousser et à coloniser rapidement les ruines antiques et les murs en pierre en Europe. La plante était souvent observée sur les sites archéologiques, ce qui lui a valu son nom évocateur. Cette caractéristique unique de la Cymbalaria lui a valu une place dans l'histoire et l'imagerie romantique de ces sites historiques.

La capacité de la Cymbalaria à se développer dans des conditions difficiles et à s'accrocher aux surfaces verticales a également été comparée à la capacité de la nature à reprendre ses droits même dans les environnements les plus urbains et altérés. Cela en fait une plante intrigante qui suscite l'intérêt des botanistes et des amoureux de la nature.

Nom des fleurs

bottom of page